gaufrure


gaufrure

gaufrure [ gofryr ] n. f.
XVe; de gaufrer
Apprêt, empreinte, résultant du gaufrage.

gaufrure nom féminin Empreinte obtenue par le gaufrage.

⇒GAUFRURE, subst. fém.
TECHNOL. Empreinte, relief donné à une matière en la gaufrant. Dans leur carton opaque [des abat-jour], des gaufrures savantes et des crevés laissaient passer des onglets de lumière à travers des papiers très minces et diversement colorés (GIDE, Si le grain, 1924, p. 462).
P. anal. et au fig. Le sarment exfolié et fendillé; toutes les moires et toutes les gauffrures que l'approche de l'automne dessine sur les pampres, rien n'y manquait [à un tableau] (GAUTIER ds Revue de Paris, t. 2, 1842, p. 262). Julie était infiniment plus jolie que Lucile; elle avait les yeux bleus caressants et des cheveux bruns à gaufrures ou à grandes ondes (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 151).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. dep. 1694; de 1694 à 1740 avec 2 f (v. aussi GAUTIER, loc. cit.). Étymol. et Hist. XVe s. « apprêt, empreinte résultant du gaufrage » (O. DE LA MARCHE, Mémoires, éd. Beaune et d'Arbaumont, V, 132). Dér. du rad de gaufrer; suff. -ure.

gaufrure [gofʀyʀ] n. f.
ÉTYM. XVe; de gaufrer.
Techn. Apprêt, empreinte résultant du gaufrage.
0 Il entra dans une vaste pièce où quatre fenêtres aspiraient la clarté. Elle était tapissée de carton à gaufrures (…)
J. Kessel, l'Équipage, p. 29.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gaufrure — en broderie, et ouvrage d habillements, c est quand parmi la broderie ou habillements, une estoffe est cueillie en toupeau, quelque forme que ledit toupeau represente. Une riche gauffreure …   Thresor de la langue françoyse

  • GAUFRURE — s. f. Empreinte que l on met sur une étoffe en la gaufrant. La gaufrure de ce velours n est pas agréable …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • GAUFRURE — n. f. Empreinte que l’on met sur une étoffe en la gaufrant. La gaufrure de ce velours n’est pas jolie. Il signifie encore Façon que l’on donne aux fleurs artificielles …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • gaufrure — (gô fru r ) s. f. Empreinte que l on fait sur une étoffe en la gaufrant. ÉTYMOLOGIE    Gaufrer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • frure — gaufrure épaufrure …   Dictionnaire des rimes

  • GAUFRAGE — Procédé qui consiste à reproduire en relief sur du papier, du carton ou du tissu un dessin déterminé. Anciennement connu, le gaufrage est cependant longtemps concurrencé en reliure par l’estampage, procédé auquel le cuir s’adapte mieux. Ce n’est… …   Encyclopédie Universelle

  • bourrelet — [ burlɛ ] n. m. • 1386; de l a. fr. bourrel, de 1. bourre 1 ♦ Coussinet circulaire; spécialt pour porter un fardeau sur la tête. ⇒ tortillon. Vx Coiffure rembourrée, que l on mettait aux enfants pour protéger leur tête quand ils tombaient. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • caniveau — [ kanivo ] n. m. • 1694; o. i. 1 ♦ Pierre creusée en rigole pour faire écouler l eau. 2 ♦ Bordure d une rue, le long d un trottoir, destinée à évacuer les eaux de ruissellement. ⇒ ruisseau. Caniveau pavé. Tomber dans le caniveau. Apprenez lui le… …   Encyclopédie Universelle

  • empreinte — [ ɑ̃prɛ̃t ] n. f. • XIIIe; p. p. subst. de empreindre 1 ♦ Marque en creux ou en relief laissée par un corps qu on presse sur une surface. ⇒ gravure, impression. « Comme l empreinte du cachet reproduit le creux de l intaille » (Bloy). « De belles… …   Encyclopédie Universelle

  • gaufrer — [ gofre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1439; de gaufre ♦ Imprimer sur (une étoffe, du cuir, du papier, etc.) des motifs ornementaux en relief ou en creux. Gaufrer une étoffe. ⇒ cloquer. Fer à gaufrer. ⇒ gaufroir. Papier gaufré. Tissu gaufré. ⇒… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.